Lyx et Dropbox

Capture d’écran 2013-03-22 à 09.56.31“De quand date votre dernière sauvegarde ?” C’est par cette simple question que s’ouvre un excellent billet de La Boite à Outils des Historiens. Après tout, qui n’a jamais perdu de données parce qu’il a oublié/eu la flemme de brancher son volume de sauvegarde ?

Pour ma part, ça m’est arrivé il y a bien longtemps et l’adoption de Dropbox (couplé à d’autres systèmes plus “mécaniques”) m’a permis de réduire le facteur humain à sa plus simple composante (retrouvez sur le même blog un témoignage “technique” sur les bienfaits des sauvegardes).

Par ailleurs, je trouve qu’il est bien pratique de disposer de tous ses documents sur différents ordinateurs (boulot, maison…) sans jamais avoir à se soucier de la version du document sur lequel je travaille.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes lorsque j’ai commencé ma rédaction en utilisant Lyx. Je me mets à rédiger et au bout d’un moment, je souhaite voir l’aspect de mon document. Je clique sur le bouton “Visionner” et je me retrouve alors avec une belle fenêtre d’alerte comme celle-ci :

Capture d’écran 2013-03-22 à 09.41.09Bon, pas d’alerte majeure : le document se visionne en cliquant sur “ok”. À priori, le logiciel a un problème avec le chemin d’accès via la Dropbox. Mais cela ne prête pas à conséquence.

L’autre surprise aura été la mise en place des flottants (sous Lyx, il s’agit des espaces dédiés à l’insertion d’un tableau, d’une image…). À la différence d’un logiciel WYSIWYG comme notre bon vieux Word, Lyx n’importe pas directement les fichiers externes dans le corps du document. Il va les chercher à la racine. J’imagine qu’il s’agit là d’une procédure permettant d’alléger le document. Néanmoins, la manoeuvre est un peu plus ennuyante lorsque l’on travaille sur plusieurs ordinateurs, vu que le fichier modifié sur l’ordinateur A avec l’image X ne pourra être visualisé sur l’ordinateur B pour la simple et bonne raison que l’image est sur l’ordinateur A.

Afin d’éviter ce petit tracas (et conserver la sauvegarde automatique…), il suffit de créer un dossier images directement dans le dossier Dropbox. Et le tour est joué : Lyx saura retrouver les images, tableaux et autres illustrations.

Liens :

*Sauvegarde et récupération de données… un billet de blog, un rappel et une découverte

*Les bonnes résolutions… ou comment mettre en place un système complet et automatique de sauvegarde

*Dropbox

 


Sébastien Poublanc

Docteur en histoire moderne sur la forêt, ingénieur de recherche indépendant en humanités numériques et rédacteur en chef adjoint du magazine Mondes Sociaux Je blogue sur http://dighistory.hypotheses.org (l'histoire numérique) et sur https://foret.hypotheses.org/ (la forêt & l'environnement). Et je tweet sous le pseudonyme d'@HistorieNumeriq.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.